Historique

L’entrepôt frigorifique de L’Anse-au-Griffon a été construit en 1942.

Jusqu’au début des années ’90, l’entrepôt a servi à traiter, à conserver et à entreposer les prises des membres de la coopérative des pêcheurs de L’Anse-au-Griffon avant leur mise en marché.

Désert jusqu’en 1999, laissé à l’abandon, il est mis en vente cette même année.

En septembre 1999, des citoyens de L’Anse-au-Griffon soucieux de la valeur et du potentiel de ce site, constituent avec l’Association des pêcheurs du village un comité provisoire pour la sauvegarde de l’entrepôt.

En 2001, le comité provisoire devient le Comité de l’entrepôt de L’Anse-au-Griffon.  Grâce au généreux support financier de la Caisse Populaire locale et de diverses instances économiques et politiques de la région (la municipalité de Gaspé, Le Centre Local de développement de la Côte de Gaspé, Développement économique Canada, Ressources Humaines Canada, le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le ministère des régions du Québec et Emploi Québec), le Comité débute en 2003 les travaux de restauration du bâtiment.

Dès septembre 2005 le Centre culturel Le Griffon pourra offrir des animations, un café-bistro  et un Centre d’accès communautaire à Internet (CACI).

En juin 2006, on inaugura l’exposition sur l’époque des coopératives de pêcheurs, l’atelier de l’aquarelliste Claude Côté et divers évènements culturels et communautaires y seront animés. Une salle de conférence et de réunion est alors mise à la disposition de la clientèle locale et régionale pouvant accueillir de 20 à 60 personnes.

En 2008, à la lumière du bilan d’une deuxième année de fonctionnement, le comité a du se rendre à l’évidence que l’autofinancement du Centre culturel Le Griffon n’était possible que si le deuxième étage y était développé. Le Café de l’Anse, la salle multifonctionnelle, le CACI et l’atelier de Claude Côté ne suffisent pas pour rentabiliser le bâtiment. Les frais fixes y sont trop importants.

La conclusion du comité est unanime, l’utilisation actuelle de la bâtisse sur un seul étage ne permet pas de maximiser les revenus. Le développement du 1er étage est donc devenu une nécessité pour la survie du Centre Culturel Le Griffon.

2009-2010-2011 Le Comité travaille au financement du 1er étage en élaborant un plan triennal, un plan d’affaire et une recherche de financement. Le tout est présentement en phase de construction et devrait être inauguré  à l’automne 2011. À suivre…